Journal L'INDISCRET. Informations du fouineur Index du Forum
Journal L'INDISCRET. Informations du fouineur
à l'affût de l'évènement pour vous présenter les actualités que l'on ne vous dit pas ou pas toujours !
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA FRANCE DANS L'HISTOIRE DU HANDBALL

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Journal L'INDISCRET. Informations du fouineur Index du Forum -> Page-VI. Les sports -> Infos et faits divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
louis
Administration/du journal
Administration/du journal

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2009
Messages: 597
Localisation: Allemagne
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 蛇 Serpent

MessagePosté le: 01/02/2010, 08:50    Sujet du message: LA FRANCE DANS L'HISTOIRE DU HANDBALL Répondre en citant

La France est entrée dimanche à Vienne dans l'histoire du handball en devenant championne d'Europe aux dépens de la Croatie (25-21) pour signer un triplé inédit. 


Ce succès fait des Bleus la première équipe à détenir simultanément les titres olympique, mondial et européen.
"Je suis content de cette compétition, voilà. Content parce qu'on a été la chercher dans la difficulté et dans l'adversité. C'est souvent ce que n'arrivent pas à faire ceux qui ont déjà gagné", a dit Claude Onesta, l'entraîneur.


"C'est fort parce que c'était tellement improbable mais au fil de la compétition, on est redevenu les patrons."
La Croatie, que les hommes de Claude Onesta avaient déjà battue l'an passé en finale des championnats du monde, chez elle à Zagreb, n'a fait illusion que durant la première mi-temps.


Avant le début de la rencontre, les Croates avaient pourtant gagné le match des supporters, leurs fans, parfois même fanatiques, occupant environ la moitié des 10.000 places de la Wiener Stadthalle, où quelques sifflets ont retenti pendant la Marseillaise.
Plein de bonnes volonté, les 300 à 400 Français présents dans la capitale autrichienne avaient bien du mal à se faire entendre et la première mi-temps ne fut pas propice à aiguiser leur enthousiasme.


Les Croates ont fait la course en tête durant les 30 premières minutes. Imposant leur rythme plus lent que celui de la majorité des autres équipes, ils sont parvenus à porter leur avance à trois points à deux minutes et demie de la fin de la première période mais une fois encore, Nikola Karabatic sonnait le vent de la révolte.


Le meneur de jeu français, élu meilleur joueur à son poste dans cet Euro, marquait deux fois coup sur coup, avant que Daniel Narcisse n'inscrive un troisième but pour égaliser à 12-12, score à la mi-temps.


KARABATIC "AILLEURS"
L'équipe de Claude Onesta changeait de visage en deuxième période même si la Croatie marquait la première. Cinq buts consécutifs permettaient aux Français de mener 17-13 à la 37e minute.
A un quart d'heure de la fin du match, l'avance des Bleus n'était plus que de deux buts (18-16). A 19-18, un nouveau coup d'accélérateur permettait de faire repasser leur avance à +4, puis à +5 à une minute et demie de la fin. Une avance trop importante pour que les Croates puissent espérer empêcher les Français d'entrer au panthéon du handball.
"Là je n'ai pas de sentiment, c'est tellement beau, je n'arrive pas à réaliser ce qu'on a fait. Je ne sais pas ce qui se passe, à la limite, je suis ailleurs", a dit Karabatic, encore meilleur buteur des Bleus avec six réalisations.
"On savait que cela allait être dur, qu'ils allaient tenter de ralentir le jeu mais j'avais le sentiment dès hier (samedi) en me couchant que l'on ne pouvait pas perdre. On était sur la pente ascendante", a ajouté le joueur qui a essuyé les sifflets des supporters adverses à chaque toucher de balle, en raison de ses origines serbo-croates.


L'heure n'était évidemment pas aux réjouissances du côté de Lino Cervar.
"On a laissé notre avantage en première mi-temps s'échapper trop facilement et en deuxième mi-temps on a manqué de carburant", a déclaré l'entraîneur croate. "Il n'y a pas de marge de manoeuvre face à une équipe comme la France. Ils méritent leur victoire."


Le pivot Igor Vori a lui aussi reconnu la supériorité des Français : "Ils ont marqué facilement plusieurs buts en début de deuxième mi-temps pour prendre l'avantage au score et on n'a jamais pu revenir", a-t-il dit.


"On peut être fiers de nous parce qu'on a tout donné et qu'une médaille d'argent dans un championnat aussi disputé, ce n'est pas rien", a-t-il conclu.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 01/02/2010, 08:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Journal L'INDISCRET. Informations du fouineur Index du Forum -> Page-VI. Les sports -> Infos et faits divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com